Le matelas, le bon choix pour votre santé et pour un sommeil réparateur

Une literie de qualité permet de bénéficier d'un sommeil réparateur. Ce n'est pas un choix anodin, il faut prendre le temps d'analyser ses besoins afin de trouver celui qui vous permettra de vous relaxer, de vous détendre, mais aussi d'assurer un bon soutien, notamment au niveau du dos.

Le choix de votre literie est une étape importante, ou de nombreux critères sont présents. De votre morphologie au garnissage du matelas en passant par sa taille ou encore ses matériaux, voici comment déterminer le matelas le plus adapté pour vous. Puis, nous vous donnerons aussi quelques conseils concernant sa durée de vie, son entretien, ou encore les gages de qualité lors de sa fabrication.

Morphologie et soutien, deux critères pour choisir son matelas

S'il y a bien une chose à retenir, c'est que pour passer des bonnes nuits, vous devez choisir un matelas parfaitement adapter à votre morphologie. En effet, 3 critères morphologiques sont à prendre en compte :

  • • Votre taille, afin d'en choisir un de bonne longueur
  • • Votre poids, afin d'en choisir un au soutien adapté
  • • Votre corpulence, afin d'optimiser le bien-être

Ainsi, lorsque le soutien est adapté à votre morphologie, alors votre colonne vertébrale est droite et bien alignée. Votre relâchement musculaire peut alors être total, et vous bénéficiez alors d'un sommeil de qualité. Il est indispensable de choisir un matelas avec un soutien assez ferme pour se reposer correctement.

Le soutien souple convient aux personnes de faible corpulence, pour les autres on optera plutôt pour un matelas ferme, voire très ferme. Lorsque l'on dort à deux, et que les morphologies sont très différentes, il vaut mieux opter pour une indépendance de couchage plutôt que d'essayer un compromis entre les 2 personnes. En effet, si la fermeté n'étant adapté ni à l'un, ni à l'autre, vous risquez de souffrir de problèmes de dos ou encore de nuque.

Les différentes tailles de matelas

La taille du matelas est aussi un critère essentiel lors du choix. Sa longueur doit dépasser votre taille d'au moins 10 à 15 cm, et sa largeur dépend du nombre de personnes (1 ou 2) ainsi que du bien-être recherché.

En termes de confort, plus on a d’espace dans un lit, moins on se gêne, c’est logique et donc la qualité du sommeil s’en trouve améliorée. Nous vous proposons de regarder le tableau suivant pour vous permettre de définir la taille idéale de votre matelas idéal en fonction de votre corpulence.

Taille de la personneTaille du lit
1 personne XS70x190
1 personne XS70x200
1 personne XS80x190
1 personne XS80x200
1 personne S - M90x190
1 personne S - M90x200
1 personne L100x190
1 personne XL120x190
2 personnes S - M140x190
2 personnes L140x200
2 personnes L160x200
2 personnes XL180x200
2 personnes XL190x200
Duo L2x80x200
Duo XL2x90x200
2 places XXL200x200

Puis, l'épaisseur du matelas dépendra de la technologie, ou mode de suspension, que vous choisissez.

Il faut bien vous informer sur les dimensions disponibles sur le matelas que vous souhaitez acheter, les dimensions standards 140x190, 160x200 ou 80x190 ne sont pas les seules proposées par les fabricants et l’idée d’avoir un confort sur mesure est réellement intéressante.

La technologie du matelas : l’élément principal pour le maintien du corps

Les grandes différentes technologies sont :

  • • 1. En mousse, alors l’épaisseur du matelas sera entre 15 et 18 cm
  • • 2. À ressorts, alors l'épaisseur sera entre 20 et 25 cm
  • • 3. En latex, alors l'épaisseur sera entre 15 et 18 cm
  • • 4. Les matelas de relaxation

1. Les matelas en mousse

Les matelas en mousse ont beaucoup évolué. A l'origine quasiment exclusivement chimiques, ils sont de plus en plus naturels et n'utilisent plus de matériaux de type CFC, matériaux chimiques très nocif pour l'environnement. Trois grands types existent, ceux :

  • • En mousse polyéther, à cellule fermée, utilisé pour les entrées de gamme ou milieu de gamme
  • • En mousse polyuréthane, à cellule ouverte, il offre une meilleure densité que ceux garnis avec de la mousse polyéther, et aussi plus fermes, ils ont aussi une meilleure tenue dans le temps
  • • En mousse à mémoire de forme ou viscoélastique, pour les matelas à mémoire de forme, c'est la mousse la plus haut de gamme, qui était à la base crée pour les voyages spatiaux

En effet, parmi ces 3 types, le matelas à mémoire de forme offre un excellent soutien, mêlant maintien et fermeté, idéal pour les personnes ayant des problèmes de dos. Pour des performances optimales, choisissez une densité d’au moins 55 kg/m3 et couche viscoélastique entre 5 cm et 8 cm. Attention, malgré son efficacité la mousse à mémoire de forme peut paraître très inconfortable pour certaines personnes, qui préfèrent de loin les autres mousses pour s'endormir et se relaxer.

2. Les matelas à ressorts

Les matelas ressorts offrent une excellente ventilation. Ils sont parfaitement adaptés aux personnes qui transpirent facilement ou ayant chaud la nuit. Trois types de ressorts existent :

  • • Les ressorts coniques : les premiers utilisés, mais n'offrant pas un grand confort sur le long terme
  • • Les ressorts multi spires : constitués d'un seul ressort fait d'un seul fil, ils n'offrent donc pas d'indépendance de couchage
  • • Les ressorts ensachés : technologie de ressorts la plus aboutie, où chaque ressort est enveloppé dans un sachet permet une bonne indépendance de couchage ainsi qu'une bonne ventilation

3. Les matelas latex

Dérivé du caoutchouc, le matelas latex peut être naturel ou synthétique. Généralement il résulte d'un mixe entre naturel et synthétique, avec au moins 15% de latex naturel. Ils offrent plusieurs zones de confort et bénéficient d'une très bonne aération venant des perforations des alvéoles.

4. Les matelas relaxation

Ceux-ci sont optimisés pour la relaxation et permettent l'inclinaison du haut et/ou du bas du corps. Ils sont généralement en latex ou en mousse, des matières. Ils favorisent une meilleure circulation sanguine et améliorent la respiration. Le matelas relaxation est recommandé pour des personnes ayant des problèmes de circulation du sang ou ayant souvent des problèmes bronchiques.

Quels sont les matériaux privilégiés dans la fabrication des matelas ?

Chaque couchage est composé de deux parties : l'accueil, la partie supérieure, et l'âme, le centre. Le garnissage est le revêtement de l'âme.

Le garnissage du matelas n'est pas un élément de soutien, mais un élément de confort. Primordial pour déterminer sa qualité, le garnissage du matelas permet de bien dormir. Il s'agit de la couche intermédiaire entre la mousse, le latex ou les ressorts et l’enveloppe en tissu. Il doit être composé avec des fibres naturelles comme de la laine de mouton, de la fibre de coco ou de bambou, du coton recyclé, de la soie, du cachemire, ou encore du coton bio. Afin de garantir la résistance du matelas, on y mêle aussi des fibres synthétiques. Selon le choix de la fibre naturelle, le ressenti est différent. Par exemple avec du cachemire, la sensation de douceur est incomparable.

Le garnissage est recouvert par un tissu appelé coutil. C'est d'ailleurs ce coutil qui va faire la distinction entre la face hiver et la face été du couchage. En effet, sur la face hiver, généralement, une couche de laine est rajoutée afin d'offrir plus de chaleur. D'autres offrent la possibilité d'être déhoussés, ce qui est idéal pour garantir une bonne hygiène.

Les autres critères importants

D'autres critères sont aussi très importants à prendre en compte lors de votre choix ! l'accueil du matelas, l'hygiène, les allergies, l'aération, l'indépendance de couchage...

L'accueil

L'accueil est le ressenti que l'on a lors des 10 premières minutes de couchage. Il peut être moelleux ou tonique. Cela dépendra si on a un matelas moelleux ou un matelas ferme.

Cette sensation est procurée selon le garnissage et le plateau. Un garnissage épais garantit un accueil de matelas moelleux et confortable. Il est alors composé de matières nobles comme la laine vierge, ou encore la soie. La qualité est donc également tributaire de la qualité des matières utilisées pour les plateaux.

Attention cependant, " moelleux " ne veut pas dire "mou". Vous bénéficierez d'un bon soutien malgré un accueil moelleux.

L'hygiène

Certains garnissages permettent de bénéficier d'une literie saine facilement. En effet, le coton absorbe facilement l'humidité que l'on dégage. Ou encore, la fibre de bambou élimine naturellement les acariens et bactéries pathogènes, sans aucun traitement chimique.

Les allergies

20 % de la population française est allergique, ou sensible aux acariens et ou pollens. On peut alors choisir un couchage hypoallergénique, conçu pour limiter le développement des acariens. Ainsi, le garnissage bénéficie d'un matériau hypoallergénique, qui, en plus, entraîne généralement une diminution de la transpiration. Pour se faire, soit le matériau reçoit un traitement chimique, soit il en bénéficie naturellement, comme pour le latex naturel ou le bambou. Certains reçoivent aussi un traitement à base d'huiles essentielles.

L'aération

L'aération permet d'une part une meilleure hygiène en permettant le passage d'air, mais aussi une bonne ventilation et donc l'assurance de moins transpirer. L'efficacité de l'aération dépend de l'âme. L'âme en latex s'aère facilement car elle est composée d’une multitude d’alvéoles perforées. Pour le matelas ressorts, la structure même de l’âme assure une bonne aération. L'aération de l'âme en mousse va varier en fonction de la structure alvéolaire de la mousse, mais, dans tous les cas, elle reste faible comparée au latex ou aux ressorts. Quant à la mousse à mémoire de forme, elle est très serrée, ce qui signifie qu’elle n’est ni ventilée, ni respirante.

L'indépendance du couchage

L'indépendance de couchage permet à deux personnes de passer une bonne nuit sur le même couchage, en bénéficiant chacun d'une position idéale pour sa colonne vertébrale. C'est un critère de haute importance, notamment lorsque le couple présente des morphologies, notamment du point de vue de la corpulence, très importantes.

C’est la suspension qui définit l’indépendance de couchage. Elle est optimisée avec des ressorts ensachés.

Choisit-on son matelas en fonction de son sommier ? Quel est leur lien ?

Le sommier représente un tiers de l'agrément de votre couchage, et permet aussi une bonne aération de l'ensemble. Il contribue aussi à sa fermeté. Vous pouvez en trouver différents types, optimisés pour différents couchages :

  • • Sommier à lattes : avec literie en mousse, en laine, en latex ou à eau, tapissier ou non, pour un soutien ferme
  • • Sommier à ressorts : avec literie à ressorts, pour un soutien souple
  • • Sommier à plots ou de relaxation : avec une literie en latex ou en mousse à mémoire de forme, qui fond sous votre corps, pour un bien-être incomparable, ou encore avec un couchage en mousse pour ceux qui aiment que ce soit ferme
  • • Sommier tapissier : avec couchage à ressorts, très confortable

En effet, l'ensemble de literie doit parfaitement s'accorder. Sinon vous perdez le bénéfice des deux, quelles que soient leurs qualités. Ils sont indissociables : les mouvements absorbés par l'un sont amortis par l'autre. Les tailles doivent donc parfaitement correspondre en suivant cette règle : le sommier doit être 2cm plus court en longueur et en largeur.

Qu’est ce qui justifie tant d’écarts de prix entre ces différents types ?

Les écarts de prix peuvent être rapidement importants, et tiennent compte des matériaux utilisés, mais aussi de l'épaisseur, de la qualité de la housse, de la bande de ventilation, des coutures, ou des poignées de chaque côté.

De ce fait on trouve, en entrée de gamme pour environ 100 euros ceux à base de mousse polyéther, et en haut de gamme, jusqu'à 700 euros, se situent ceux à ressorts ensachés.

Quels sont les gages de qualité en termes de fabrication ?

Plusieurs labels et certifications peuvent être attribués aux produits :

  • • La certification CTB literie : le produit bénéficie de contrôle qualité pendant sa production, cette certification vous garantit la sécurité, la durabilité, la conformité des dimensions de votre literie, ainsi que la performance de ses composants
  • • La certification Ecolabel européen : le produit est conforme à des critères écologiques et à des critères d’aptitude à l’usage
  • • Le label Greenfirst : définit des critères d’efficacité et de respect de l’environnement dans le choix des matériaux et des traitements
  • • La certification GOLS : le label biologique pour le latex

Quelle est sa durée de vie d'un matelas et comment l’entretenir ?

La durée de vie moyenne est estimée à 10 ans. Sur cette période, les suspensions, qu'elles soient en latex, ressort ou mousse, seront sollicitées environ 150 000 fois. Cependant si vous avez mal au dos, n'hésitez pas à le changer plus tôt.

Pour prolonger au maximum sa durée de vie, quelques gestes simples sont à mettre en place :

  • • Maintenir une température autour de 18 °C
  • • Aérer la pièce chaque jour
  • • Changer les draps chaque semaine
  • • L’aspirer régulièrement, et aspirer le sommier
  • • Utiliser correctement les faces hiver/été
  • • Le protéger de l'humidité, par exemple en utilisant une alèse

Ces articles devraient vous intéresser :

X
Voir tous les avis >