Comment choisir son bureau professionnel ?

Le choix d’un bureau n’est absolument pas anodin et c’est une pièce maîtresse pour être productif. Donc plutôt que de vous lancer dans un achat hasardeux, basez-vous sur des critères neutres par rapport à votre besoin.

Prendre en considération la forme du bureau

Un bureau droit constitue un modèle traditionnel présentant l’avantage d’optimiser l’espace. L’utilisateur trouvera tout le confort nécessaire pour installer son ordinateur, mais également des documents complémentaires et son téléphone. Autre avantage, ce type de bureau s’adapte facilement à n’importe quel type d’utilisation, ce qui le rend polyvalent.

Le bureau d'angle constitue une excellente alternative vous permettant d’avoir un retour grâce à un plateau supplémentaire. De cette manière, vous avez une zone de travail particulièrement pratique pour y déposer des documents. Par ailleurs, ce type de modèle peut également être accompagné par des tiroirs, vous permettant d’avoir du rangement supplémentaire.

Si vous travaillez dans un open space et notamment en coworking le bureau bench n’est absolument pas dénué de sens. En effet, il s’agit d’un mobilier professionnel permettant d’associer plusieurs collaborateurs sur le même bureau. Idéal pour le travail en équipe, mais également pour optimiser l’espace.

Un bureau ergonomique est absolument essentiel

Différents éléments doivent être examinés pour que vous puissiez avoir un bureau de télétravail confortable. En premier lieu, privilégiez des meubles de qualité professionnelle avec un piétement à dégagement latéral.

D’ailleurs, de nombreux piétements peuvent également être utilisés pour cacher la descente des câbles, ce qui est souvent le cas sur des modèles métalliques.

L’électrification du bureau est un autre élément important. Cependant, vous n’y pensez pas forcément. Concrètement, les accessoires d’électrification sont essentiels pour dissimuler et faire passer correctement le câblage. Cela s’explique pour des raisons d’esthétisme, mais surtout pour avoir un véritable confort.

En la matière, vous n’aurez que l’embarras du choix avec un bureau équipé d’une goulotte de câblage horizontal ou d’une vertèbre souple.

Pour plus de facilité, certains bureaux bénéficient d’une échancrure, particulièrement utile pour le passage des câbles.

Toujours en matière d’ergonomie, intéressez-vous sur les différents types de bord de plateau. Il faut donc faire la distinction entre les chants droits, résistants et ergonomiques. Mais une forme biseautée est également très appréciable pour plus de confort au quotidien. Ce sont alors des chants en ailes d’avion.

Concernant le réglage de votre bureau, vous avez parfois l’impression qu’il n’est pas adapté à votre morphologie. Alors pour éviter ce sentiment, pourquoi ne pas investir dans un bureau réglable en hauteur. Idéal pour changer régulièrement de position au cours de la journée ou bien pour passer d’une position debout à une position assise. Selon la fédération française de cardiologie, la sédentarité représente un risque non négligeable sur le plan de la santé. Alors pour combattre ce phénomène, tout en ayant une position de travail confortable, il est judicieux de choisir un bureau réglable en hauteur.

Quels matériaux choisir pour un bureau professionnel ?

Choisir le matériau de fabrication doit se faire par rapport à votre budget et la qualité que vous souhaitez obtenir.

Par exemple, un bureau en bois massif constitue un excellent choix si vous souhaitez apporter de la chaleur. Mais il faut savoir que c’est une matière onéreuse et dans certains cas vous serez obligé d’utiliser un vernis protecteur ou une peinture spécifique. Cet élément conditionnera la durée de vie de votre bureau, mais sachez que son entretien demeure facile et que les poussières ne seront pas facilement visibles. Mais pour une conservation optimale, il faudra privilégier l’utilisation d’une cire périodiquement.

Pour un meilleur rapport qualité-prix, privilégiez un bureau en panneaux de particules, en mélaminés ou en MDF. En effet, ce sont des matériaux courant pour la confection de mobilier professionnel. Dans un tel cas de figure, vous retrouvez un revêtement stratifié, vous garantissant un entretien très facile grâce à un dépoussiérage périodique en utilisant un chiffon humide.

Le bureau en métal constitue une très bonne alternative, car il se veut quasiment incassable. Généralement, ce type de bureau présente une forme épurée et c’est une matière à privilégier si l’esthétisme occupe une place importante. Du côté de l’entretien, un dépoussiérage fréquent reste nécessaire, sous peine de vous retrouver avec des traces disgracieuses. Mais attention, le métal aura tendance à se rayer facilement.

Enfin, un bureau professionnel en verre constitue la dernière possibilité. Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’aspect esthétique sera bien évidemment préservé, même si vous avez une contrainte supplémentaire sur son entretien. D’ailleurs, ce processus s’effectue avec un pulvérisateur contenant un produit nettoyant pour les vitres. Ensuite avec votre chiffon, vous faites disparaître les traces de doigts et la poussière. En tout cas, le design sera de la partie avec un mobilier particulièrement esthétique et filtrant un maximum de luminosité. De plus, le verre reste compatible pour un bureau assis-debout.

La couleur du bureau

Chaque espace de travail reste spécifique à votre entreprise. Mais l’objectif reste le même, c’est-à-dire créer un espace harmonieux dans le but de développer la productivité. Pour une ambiance chaleureuse, il vous sera possible de jouer sur les contrastes de coloris. C’est-à-dire que si vous avez un mur blanc, orientez-vous vers du mobilier sombre et mat. Le résultat sera absolument surprenant et vous aurez l’impression d’avoir une pièce lumineuse.

Si par contre vous avez déjà un espace sombre, il n’est pas conseillé de l’obscurcir davantage et donc dans ce cas-là choisissez un bureau avec des couleurs claires comme le blanc.

Pour ne pas vous tromper dans le choix des couleurs, vous devez réfléchir à l’implantation de ce dernier. En effet, vous cherchez peut-être à structurer votre espace ou bien à obtenir du mobilier professionnel à dissimuler.

Quelques précisions supplémentaires sur les mesures et les normes des bureaux

Pour éviter d’avoir des surprises, basez-vous systématiquement sur la norme NF EN 527-1, car cette dernière fait office de référence. Concernant la hauteur du plan de travail, elle sera généralement comprise entre 70,5 et 73,5 cm. Il s’agit d’un standard à respecter pour une hauteur fixe, mais si vous privilégiez un bureau avec une hauteur ajustable, la hauteur du plan de travail devra être comprise entre 68 et 76 centimètres.

Pour la profondeur du plan de travail, 80 cm constituent la distance idéale pour y mettre un écran plat. Ainsi, vous pouvez mettre une distance entre 40 et 70 centimètres entre votre écran de travail et vos yeux.

X
Voir tous les avis >